Actualités

Terrorisme et violences politiques : un marché dynamique

Les secteurs du terrorisme et des violences politiques sont en plein essor 03/11/2017 - Le marché du terrorisme et des violences politiques, sous-branche des risques politiques, s’est structuré suite aux attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis. Il est aujourd’hui en plein développement, aussi bien en termes de capacité que de nouveaux produits.
 
Actuellement, plus de 35 syndicats du Lloyd’s et compagnies du marché privé peuvent fournir une couverture terrorisme et violences politiques, avec des innovations qui permettent de répondre aux nouveaux risques des assurés, comme les pertes d’exploitation sans dommage suite à une menace ou un évènement terroriste / malveillant. Parmi celles-ci nous pouvons citer Solution Menace, Solution Loss of Attraction et Solution Active Assaillant, qui apportent de nouvelles capacités et solutions en termes de couverture des pertes d’exploitation sans dommage sur le marché.

La capacité réelle globale de ce marché est d’environ 3,5 Mds USD pour la couverture des actes de terrorisme uniquement, et d’environ 3 Mds USD pour la couverture des actes de violences politiques incluant les actes de guerre. En raison de leur contexte géopolitique et du nombre de sinistres, certains pays sont limités en capacité, comme la Turquie notamment.

En France, l’état d’urgence, mis en place suite aux attentats du 13 novembre 2015, a pris fin ce 1er novembre, laissant la place au projet de loi « renforçant la sécurité interne et la lutte contre le terrorisme ».