Actualités

Les risques professionnels en baisse

03/04/2017 - La dernière édition du Baromètre des Risques Professionnels menée par DEKRA INDUSTRIAL auprès de 2 500 professionnels en France et en Allemagne tous secteurs confondus, est l’occasion de rappeler les principaux risques auxquels sont exposés les salariés.

Globalement, on constate une baisse des accidents en 2016 (16,2% des sociétés interrogées ont déclaré au moins un accident de travail contre 19% il y a deux ans). Entre 1955 et 2015, le nombre de sinistres recensés a d’ailleurs baissé de 40%. Cette réduction est liée à la diminution du secteur primaire, notamment le BTP et la métallurgie au profit du tertiaire ainsi qu’à une meilleure gestion des risques de la part des entreprises : actions de prévention, meilleure implication de la direction et du personnel encadrant, …

Les salariés du secteur tertiaire ne sont cependant pas à l’abri d’accidents du travail ou de maladies professionnelles. Les troubles musculo-squelettiques (48% des cas), la baisse de l’acuité auditive (12%) et les maladies respiratoires (4,2%), constituent le trio de tête depuis des années des problèmes dont ils souffrent. On constate également une augmentation des risques psychosociaux (RPS) comme le « bore-out », un trouble psychologique engendré par l’ennui au travail, qui toucherait 15 à 30% des employés. À cela s’ajoute également le stress, les exigences de rapidité et de qualité croissantes, la porosité accrue entre vie privée et vie professionnelle causée par la consultation toujours plus importante des mails sur le portable en dehors des heures de travail… L’entreprise, au-delà des accidents des accidents de travail classiques, doit désormais faire face à ces nouvelles problématiques pour assurer une meilleure protection des risques et peut miser sur de nouveaux services bien-être et santé au travail tels qu’une conciergerie, des formations pour lutter contre le tabagisme…