Actualités

Les grandes mesures du Gouvernement pour maîtriser les dépenses sociales et de santé


06/10/2017 - Chaque année, à l’automne, le Gouvernement présente son Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour l’année suivante. Dévoilé il y a quelques jours, le texte sera débattu par le Parlement dans les prochaines semaines, puis voté en fin d’année.
 
 
Le dossier de presse réalisé pour l’occasion est constitué de quatre grandes parties qui annoncent les leviers d’actions : maitriser la dépense sociale pour permettre la baisse du déficit public et le retour vers l’équilibre de la Sécurité Sociale, soutenir l’activité économique et le pouvoir d’achat, développer la prévention et l’innovation pour des soins plus pertinents et enfin prendre en compte les besoins des plus fragiles et l’accompagnement des familles

Parmi les mesures concrètes proposées, on note un coup de pouce pour les salariés au SMIC (+132€ annuel en 2018), une hausse de la CSG, la disparition du RSI, une hausse de 2€ du forfait hospitalier, une année blanche de cotisations pour les créateurs d’entreprise, le développement de l’usage de la télémédecine incluant son remboursement, 100 millions d’euros pour l’investissement numérique en santé,...

Le Gouvernement prévoit que la réduction du déficit, déjà enclenché en 2017 pour toutes les branches, s’intensifie en 2018 pour atteindre 3 milliards d’euros. Objectif : viser l’équilibre de l’ensemble des comptes de l’Assurance Maladie à l’horizon 2020.