Actualités

Global Pass : un passeport de protection sociale dans le parcours RSE d’une multinationale

09/06/2017 - Au regard des lignes directrices de la norme ISO26000 traitant de la RSE, la multinationale doit se préoccuper des sujets liées à la gouvernance de l’organisation, aux droits de l’Homme, aux relations et conditions de travail, à l’environnement, à la loyauté des pratiques, aux attentes des communautés ainsi qu’aux expectatives de développement local.

Une multinationale se doit aujourd’hui de prendre en compte les intérêts de ses parties prenantes au même titre que les siens propres en considérant son développement ou ses décisions en matière de politique RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise). En satisfaisant les intérêts de ses actionnaires, ses clients, ses concurrents, ses fournisseurs ou encore les pouvoirs publics, la multinationale peut ainsi faire de l’axe RSE usuellement considéré comme un centre de coût un contributeur important de sa performance.

La politique RSE déployée par une multinationale est généralement élaborée au niveau de son siège social, en adéquation avec une interprétation locale des directives et la prise en compte des différences de culture et de pratiques locales. Ainsi, certaines couvertures Santé, Prévoyance ou encore Retraite et Prévention seront adaptées aux éléments propres à la région ou le pays d’implantation.

SIACI SAINT HONORE met en place avec un certain nombre de multinationales le concept de certification « Global Pass », qui permet d’englober la philosophie d’une politique RSE et de l’adapter à chaque pays, dans une approche « Glocal » (globale et locale à la fois). Les multinationales peuvent par ce concept s’assurer de la bonne mise en place de leurs directives en matière de politique RSE dans les filiales, qui peuvent elles les adapter à leur marché. La gouvernance du projet se trouve ainsi facilitée, et les divers leviers de performances activés.