Actualités

Cyberattaque : un impact financier digne d’un ouragan

04/08/2017 - Alors que les cyberattaques mondiales se font de plus en plus intenses, le Lloyds a chiffré la perte économique qu’elles représentent. Et annonce la conclusion suivante : une cyberattaque mondiale pourrait causer jusqu’à 53 milliards de dollars de pertes économiques.

Pour obtenir ce chiffre, le Lloyds, le marché d’assurance londonien, s’est associé à la société californienne Cyence, spécialisée dans la modélisation du risque cyber. Ensemble, ils ont imaginé plusieurs scénarii. Dans le premier cas, un fournisseur de service de cloud est piraté, entrainant une interruption des services fournis aux clients. Les dégâts s’élèveraient alors entre 4,6 milliards pour un évènement important, et jusqu’à 53 milliards pour un événement majeur... Les deux sociétés précisent qu’il s’agit là d’une moyenne, et que les pertes sont difficiles à chiffrer. Elles pourraient de fait s’étendre jusqu’à 121 milliards.

La deuxième hypothèse est une attaque ciblant le système d’exploitation d’ordinateurs utilisés par un grand nombre d’entreprises dans le monde. Les pertes iraient de 10 à 28,7 milliards de dollars environ selon l’intensité de la frappe.

Ces montants sont comparables avec l’ouragan Sandy, deuxième cyclone tropical le plus important de l’histoire, qui a engendré des pertes financières allant de 50 à 70 milliards de dollars. "Tout comme certaines des pires catastrophes naturelles, les incidents cyber sont susceptibles d'avoir de graves répercussions sur les entreprises et les économies, de donner lieu à de multiples déclarations de sinistres et d'augmenter considérablement le coût des sinistres pour les assureurs », souligne Inga Beale, PDG du Lloyd's, dans un communiqué.