Actualités

2016, une année coûteuse pour les assureurs

10/03/2017 - Le chiffre d’affaires 2016 de l’assurance française affiche une croissance quasi nulle (+0,4 %) avec une stabilisation à 210 milliards d’euros, d’après le dernier bilan de la Fédération Française de l’Assurance (FFA). 

Un phénomène dû en grande partie aux intempéries qui ont couté 2,3 milliards d’euros aux assureurs. Les indemnisations liées aux inondations de mai et de juin 2016 atteignent, à elles seules, 1,3 milliard d’euros, un chiffre record depuis 1982. Le secteur fait ainsi état d'une hausse durable du coût des aléas naturels qui se sont élevés à 1,8 milliard d'euros en moyenne par an sur les huit dernières années.
Dans le détail, rien que pour les inondations survenues en région parisienne, dans le Centre et l’Est de la France, les assureurs ont versé 800 millions d’euros aux particuliers et 300 millions aux entreprises. Le secteur agricole, durement impacté par les intempéries, a été indemnisé à hauteur de 280 millions d’euros.

Les accidents de la route constituent également l’une des principales causes de sinistres pour les assureurs. Sur les 13 millions de sinistres indemnisés en 2016, les 2/3 sont liés au secteur automobile. Le coût moyen des dommages corporels connaît une hausse annuelle de 4,8 %. L’assurance des dommages matériels est de plus en plus onéreuse en raison de la sophistication des véhicules, et se monte à 6,8 milliards d’euros annuels.


Enfin, les assureurs souffrent également du recul des dépôts des épargnants sur leur contrat d’assurance vie (-0,6 %) alors que les retraits représentent actuellement 117,9 milliards d’euros (+5,2 %).